DEMAG Mannesmann

Demande de renseignements

    Prénom

    Nom

    Nom de l'entreprise

    Rue

    Code postal

    Ville

    Pays

    Adresse e-mail*

    No. de téléphone

    Fabricant

    Type de la machine

    No. de série de la machine

    No. de la pièce détachée

    Quantité

    Message

    Bitte beweise, dass du kein Spambot bist und wähle das Symbol Herz.

    Remarque: Les champs marqués par une * doivent être remplis afin que nous puissions traiter votre demande.

    Historique de l’entreprise

    Jusqu’en 2001, Demag Baumaschinen GmbH (situé à Düsseldorf) était un des plus grands et des plus importants fabricants d’engins de chantier en Europe et même dans le monde. Avec Caterpillar, ils étaient leaders mondiaux dans beaucoup de domaines.

    Demag était un pilier important du groupe Mannesmann. Ce groupe produisait de l’acier et des tuyaux de pipeline en acier sans soudure.

    Demag Baumaschinen produisait des gros équipements tels que des pelles mécaniques (de 120 tonnes), des excavatrices minières, des grues hydrauliques, des grues automotrices, des grues mobiles, des ponts roulants, des finisseurs routiers, des compacteurs d’asphalte ainsi que des compresseurs d’air mobiles ou stationnaires.

    Faisaient également partie du groupe Mannesmann l’entreprise Mannesmann-Rexroth (Hydraulique) et la branche des téléphones Mannesmann (D1).

    En 2001, le groupe Mannesmann a été vendu pour 180 milliards d’euros au Britannique Vodafone puis il a été démantelé. Demag a été divisé en plusieurs branches.

    • La branche engins de construction routière (située à Düsseldorf et à Lingen) a été vendue au Suédois Svedala.
    • Les grues Demag (à Zweibrücken) ont été vendues à Terex.
    • Les ponts roulants Demag sont restés une SARL indépendante située à Wetter (Ruhr).
    • Les engins de terrassement Demag (pelles et excavatrices minières) ont été vendus au Japonais Komatsu. Cette branche produit encore aujourd’hui des excavatrices minières en Sarre.
    • La branche air comprimé située à Simmern a été vendue à CompAir.
    • Bosch (de nos jours, Bosch-Rexroth) a récupéré la totalité de la branche hydraulique.
    • La production de tuyaux en acier a été reprise par Salzgitter-Stahl.
    • Vodafone a conservé et développé la branche téléphonie mobile (D1).

    Entre-temps, beaucoup d’entreprises mentionnées ci-dessus ont été revendues de nouveau. Ainsi, les machines de chantier Demag ont d’abord été vendus au Suédois Svedala puis au Finlandais Metso. Ensuite, Dynapac a pris le contrôle de cette branche et entre-temps Atlas Copco a repris la totalité de l’entreprise Dynapac. La branche air comprimé de Demag a d’abord été vendue à CompAir (voir plus haut) et aujourd’hui, elle appartient à l’entreprise américaine Gardener située à Denver.